Comment ne pas devenir chèvre face aux étiquettes ?

Alors que vous vous promenez dans votre rayon de fromages préférés, d’étranges chiffres et logos vous sautent aux yeux ! Mais que veulent dire ces étranges mentions sur ces emballages ? Apparues en 1870, ces étiquettes se veulent avant tout informatives. Obligatoires, elles comportent des mentions légales et utiles… pour vous ! Compliquées ? Pas de panique ! Valeur énergétique, matières grasses ou glucides... Cette jungle n’a aucun secret pour la chèvre Soignon : suivez le guide !

La marque

Ici, le nom de la marque. Vous la connaissez celle-ci ? C’est LE spécialiste des fromages de chèvre paraît-il...

Le nom commercial

Le nom de ce produit est la bûche Sainte-Maure. Ces noms sont choisis par l’entreprise propriétaire de la marque et déposés à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle).

La Dénomination légale de vente

Elle doit être la plus précise possible ! Afin de vous faciliter la vie, sachez que les dénominations « fromages », « fromages affinés », « fromages frais et fromages blancs », « yaourt » ou « lait fermenté » sont réglementées et réservées à des catégories de produits bien spécifiques.

La Liste des ingrédients

L’ensemble des ingrédients qui entrent dans la fabrication du fromage doivent être indiqués dans cette liste. Les composants potentiellement allergènes sont mis en avant dans la liste en étant écrits en gras ou en italique.

Retrouvez ici la liste des substances provoquant des allergies et intolérances alimentaires de la DGCCRF.

Ces ingrédients sont énumérés dans l’ordre décroissant de leur poids dans la recette,  il est ainsi important de regarder les premiers de la liste !

Tableau des valeurs nutritionnelles

Il vous permet de connaître la valeur énergétique et la composition en nutriments d’un aliment pour 100g. Regardons de plus près chacune de ces catégories !

L’énergie

Elle est apportée par les protéines, glucides et matières grasses. Elle s’exprime en kilojoules (kJ) et en kilocalories (kcal) appelées plus couramment calories (1kcal = 4,2 kJ). Vous suivez toujours ?

Les protéines

Présentes dans les aliments d’origine animale ou végétale, comme les viandes, poissons, œufs, légumes secs, céréales ou les produits laitiers, les protéines sont les principales composantes des structures de toutes les cellules du corps humain !

Les glucides 

Divisées en deux familles, ils constituent une source importante d'énergie.

  • Les glucides simples comme le glucose, le saccharose, le lactose (ex les sucres du miel, des fruits et des boissons sucrées)
  • Les glucides complexes sont constitués de plusieurs molécules de glucides simples (exemple : amidon du pain ou des pâtes)

Les matières grasses

On distingue les acides gras saturés et les insaturés, mais seules les teneurs en acides gras saturés sont indiquées. Pourquoi ? Parce que leur consommation excessive pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires. Tout ça, c’est pour votre bien !

Le sel

La proportion de sel est également importante à vérifier : il est conseillé de ne pas dépasser 8g/j de sel chez les hommes adultes et 6,5g chez les femmes.

Le calcium

Très présent dans les produits laitiers, le calcium est un minéral important car il renforce nos os, dents et muscles !


Pour faciliter la compréhension de la contribution de l’aliment aux Apports de Référence (AR) d’un adulte moyen consommant 2000 kcal/jour, les teneurs en énergie et en nutriments peuvent être exprimées en % des apports de référence (info facultative).

Le code barres

Nous n’y prêtons pas forcément attention, il est pourtant partout :  le code barres !

Mais à quoi sert-il ? Il correspond au numéro unique de chaque produit. C’est une sorte de carte d’identité du produit qui permet au magasin de suivre ses ventes et de mieux gérer les stocks.

Le numéro de lot de fabrication

De la même manière que le code barre, ce numéro est un moyen d’identifier le fromage. il est spécifique à chaque fabricant et est apposé sous sa responsabilité. Si vous êtes mécontent d’un produit, c’est bien cette référence qu’il faudra fournir au service client.

Les nom et adresse du fabricant

Cette bûche de chèvre est tellement bonne que vous souhaitez contacter son  fabricant ? Retrouvez son nom et adresse sur l’emballage ! Cela fonctionne pour tous les produits que vous trouvez dans votre supermarché.

Les coordonnées service consommateurs

Une question ?  Contactez directement le service client avec ce numéro.

La date limite

Il existe deux indicateurs que beaucoup d’entre vous confondent, et c’est bien dommage...

 La Date de Durabilité Minimale (ou DDM) : “À consommer de préférence avant le"

Au-delà de cette date, les qualités gustatives ou nutritionnelles de votre fromage risquent de s’altérer, mais il reste bon à la consommation ! Attention, la chèvre Soignon déteste le gâchis !

 La date limite de consommation (ou DLC) : "À consommer jusqu'au"

Si votre produit a dépassé cette date, nous vous recommandons de ne pas la manger…

La marque d’identification

Cette estampille est plus importante qu’elle en a l’air ! Obligatoire, elle atteste que le fabricant est agréé par les services vétérinaires départementaux pour la transformation de produits d’origine animale conformément aux règles d’hygiène communautaire.

79 : le numéro correspond au département de la laiterie,

276 : le numéro INSEE de la commune où se situe la laiterie qui a stérilisé et conditionné le lait,

001 : le numéro de l’établissement dans cette commune.

FR : il indique que l’entreprise est située en France

CE : Ce sigle indique que ce produit est conforme aux directives européennes

 Les consignes de tri :

Objectif ? Vous aider à mieux trier les emballages bien sûr !

Le logo “Point vert” atteste que l’entreprise participe au programme Eco-Emballage de subvention de collecte sélective et de tri des déchets d’emballage en vue du recyclage

Les labels spécifiques

Il existe des signes officiels de qualité permettant de mettre en avant des attributs spécifiques des produits. Si on parle de fromage, l’Appellation d’Origine Protégée ou AOP devrait vous parler, mais il en existe d’autres comme l’Indication Géographique Protégée (IGP), le label Agriculture Biologique et le Label Rouge.

Les aliments qui en bénéficient répondent à un cahier des charges défini, dont le respect est contrôlé régulièrement par des organismes certifiés.

Les allégations nutritionnelles et de santé

Une allégation est dite nutritionnelle lorsqu’elle affirme, suggère ou implique qu’une denrée alimentaire possède des propriétés nutritionnelles bénéfiques particulières.   Un gros mot pour quelque chose que vous voyez partout :  « Riche en calcium » ou « Source de protéines » !

Cette allégation peut également être “de santé” quand elle affirme, suggère ou implique une relation entre une denrée alimentaire (ou l’un de ses composants) et la santé. Un exemple est sûrement plus parlant  : « Le calcium est nécessaire à la croissance et au développemennt normaux de l’os chez l’enfant. »

C’est bon, vous l’avez ? Bien évidemment, ces allégations sont réglementées et doivent pouvoir être prouvées scientifiquement pour être affichées sur l’emballage. Logique !

 

Finalement, ce n’est pas si compliqué ? Votre mission, si vous l’acceptez, faire attention à ce que vous mangez en prenant le temps de bien lire les informations sur les emballages !

Vous avez suivi la leçon jusqu’au bout ?

La Chèvre Soignon est fière de vous.
Vous avez bien mérité une petite tartine de fromage de chèvre !
Prêts pour de nouvelles découvertes ?
Découvrez d'autres leçons