Les produits au lait de chèvre, conviennent-ils aux personnes qui suivent un régime ?

OUI, il est tout à fait possible de consommer des produits laitiers, y compris à base de lait de chèvre, lorsque que l’on suit un régime. Il faut simplement choisir des produits adaptés et en quantité modérée.

On peut ainsi consommer 2 portions/jour, en privilégiant des fromages pauvres en matières grasses et en sel et riches en calcium, sans oublier de limiter les desserts lactés gras et sucrés.

Contrairement aux idées reçues, la consommation raisonnée de produits laitiers aurait un effet plutôt neutre voire positif sur la prise de poids, le diabète de type 2 ou le risque cardiovasculaire (Source : Rapport d’expertise collective, Anses (Novembre 2016).

Pour en savoir plus, consultez notre article : je suis au régime, je banis les produits laitiers ? 

Quelle est la différence entre allergie et intolérance alimentaire ?

L’allergie alimentaire est une réponse anormale du système immunitaire contre des protéines présentes dans un aliment.

La gravité de la réaction allergique chez certaines personnes et la difficulté à suivre des régimes d’éviction font de l’allergie alimentaire un problème de santé publique.

Les intolérances alimentaires sont généralement des réactions liées à la consommation d’autres nutriments que les protéines, par exemple des sucres (lactose, fructose…).

Dans le cas de l’intolérance au lactose, celle-ci est liée au manque d'une enzyme, la lactase, qui décompose le sucre contenu dans les produits laitiers, le lactose. Elle se manifeste principalement par des troubles digestifs et reste souvent compatible avec la consommation de petites quantités de lactose et donc de produits laitiers.

L’intolérance au gluten (ou maladie cœliaque) fait figure d’exception car il s’agit d’une maladie grave liée à l’ingestion de protéines du blé qui nécessite de supprimer le gluten de son alimentation à vie.

Pourquoi coupez-vous les cornes de vos chèvres ?

D’abord, si un éleveur choisit ce métier, c'est avant tout parce qu'il aime les animaux.

Vous pouvez donc être sûrs qu'il ne pratiquera jamais un geste de ce type sans raisons valables de le faire !

L’éleveur a besoin d’écorner ses animaux pour plusieurs raisons : éviter que les chèvres ne se blessent entre elles ou faciliter leur accès à la nourriture ou à l'eau. Cela limite aussi les risques de blessure pour l’éleveur.

La traite mécanique est-elle douloureuse pour les chèvres ?

Comme pour tout mammifère, les pis gonflent fortement en début de lactation (c'est la fameuse "montée de lait") et c'est cela qui est douloureux. La traite mécanique va en réalité soulager la chèvre en reproduisant fidèlement le geste de massage et de succion du petit, de manière régulière.

A ses côtés durant la traite, l'éleveur interviendra à tout moment s'il constate qu'une chèvre a le moindre inconfort.

La traite, deux fois par jour, est aussi un moment essentiel pour l’éleveur qui en profite pour observer chaque chèvre et voir si tout va bien.

A quoi sert la taille des onglons des chèvres ?

Dans les soins apportés aux chèvres, la taille des onglons, qui se fait une à deux fois par an, est un moment important. Elle permet à l’animal de ne pas boiter, de se déplacer facilement.

Ce n’est pas douloureux, à condition que cela soit bien fait !

C’est pourquoi, chez Soignon, nos éleveurs sont formés pour bien pratiquer la taille des onglons, ou bien, ils font appel à des spécialistes.

Qu’est-ce qu’un ferment lactique ?

Les ferments lactiques sont des bactéries dont le rôle est de participer à la transformation du lait en vue de fabriquer du fromage ou du yaourt. Ces ferments fabriquent de l’acide lactique, d'où leur nom.

Quels sont les ferments lactiques utilisés dans les yaourts Soignon ?

Nous utilisons deux types de ferments lactiques dans les yaourts Soignon :

- Lactobacillus bulgaricus ;

- Streptococcus thermophilus.

Vos chèvres sont-elles élevées en liberté ?

Il existe une grande diversité de modes d’élevage.

Certaines fermes ont des pâturages, d'autres non. Certaines ont des parcours extérieurs (avec des aménagements qui permettent aux chèvres de jouer, grimper…), d'autres pas.

La pratique la plus courante reste la chèvrerie. En son sein, les chèvres y sont à l'abri des intempéries (car elles sont sensibles à la pluie et aux fortes chaleurs) et elles ont une alimentation équilibrée (moins aléatoire qu'en pâturage).

Quand l'environnement le permet (suivant la situation géographique et les prairies disponibles à proximité de l’exploitation), les chèvres ont accès au pâturage entre avril et octobre.

Pour produire le lait, modifiez- vous les dates des chaleurs de vos chèvres ?

Les chèvres se reproduisent naturellement d'août à novembre, ce qui permet d’avoir du lait à partir de janvier-février, avec un pic de production au printemps.

Afin d’avoir du lait toute l’année, une partie de nos éleveurs utilise, en complément, la luminothérapie, afin de favoriser une phase de reproduction au printemps et avoir du lait à l’automne.

Grâce à l’allongement simple de l’éclairage dans la chèvrerie en période hivernale, il s’ensuit une nouvelle période de reproduction quand la luminosité naturelle est faible.

Pour l’éleveur, le regroupement des mises bas est source d’un meilleur confort de travail. Bien-être de l’animal et de l’éleveur vont de pair.

Que deviennent les chevreaux, au bout de combien de temps le chevreau est-il séparé de la mère ?

Lorsque les chevreaux naissent, ils restent auprès de leur mère, le temps de recevoir le colostrum (lait maternel post-naissance, riche en protéines et en anticorps).

Les chevreaux sont installés dans un espace dédié et bien adapté, la nurserie. La plupart de nos élevages en dispose.

En ce qui concerne l’élevage des chevreaux, chaque éleveur a sa propre pratique, en fonction de ses possibilités, des surfaces dont ils disposent, etc.

Aujourd’hui, de plus en plus d’éleveurs élèvent leurs chevreaux sur leur exploitation pendant 1 mois. Les chevrettes sont élevées dans la chèvrerie pour assurer le renouvellement du troupeau.

Certains chevreaux sont destinés à devenir des reproducteurs. Les autres chevreaux sont vendus pour leur viande.

Que mangent vos chèvres ?

Une bonne alimentation est fondamentale pour la qualité du lait. Les chèvres sont des herbivores.

Au menu du troupeau, on peut trouver du foin (de l’herbe séchée), de l'herbe fraîche, du maïs, des céréales (orge, blé), complétés par des minéraux, des vitamines et des oligoéléments.

En fonction de son modèle d’élevage, en particulier en fonction des surfaces de prairies dont il dispose, l’éleveur produit lui-même tout ou partie de l’alimentation fourragère de son troupeau. (Pour conserver les fourrages plus longtemps, ils peuvent être enrubannés (c'est-à-dire stockés en balles cylindriques enroulées dans un ruban de matière plastique) ou conservés en silo (c'est le cas pour le maïs. On parle alors d'ensilage de maïs).

Y-a-t-il des OGM dans l'alimentation de vos chèvres ?

Pour éviter la présence d'OGM dans l'alimentation des chèvres, nous encourageons nos éleveurs à produire eux-mêmes l'alimentation de leur troupeau.

Cela leur permet de contrôler de A à Z la provenance de ce que mangent leurs chèvres.

Aujourd'hui, 95 % de nos éleveurs sont autonomes en matière d'alimentation fourragère.

Combien avez-vous d’exploitations en chèvre ?

Environ 600 exploitations.

Dans quelles régions sont situées vos exploitations de chèvres ?

80 % des exploitations environ sont situées dans l’Ouest de la France (Morbihan, Finistère, Loire-Atlantique, Maine et Loire, Vendée, Mayenne, Deux-Sèvres, Vienne, Indre, Indre et Loire) et environ 20% en Rhône-Alpes (Rhône, Ardèche, Isère).

Quelle est la taille moyenne des exploitations (nombre de chèvres par exploitation) ?

Nos exploitations comptent en moyenne 300 chèvres, une taille qui permet à l’éleveur d'entretenir une relation privilégiée avec ses animaux au quotidien.

Il profite des deux traites quotidiennes et de la distribution des repas pour s'assurer que tout va bien.

Quelles sont les règles chez Soignon en matière d’élevage caprin ?

100 % de nos producteurs respectent le Code Mutuel Caprin (CMC), le référentiel de bonnes pratiques reconnus par l’inter-profession.

Chaque exploitation fait l'objet d'une visite de validation et, chez Soignon, nous allons au-delà en veillant à ce que nos éleveurs progressent encore et toujours, en les accompagnant, les conseillant et favorisant le partage des meilleures expériences…

Vos fromages sont-ils au lait cru ou au lait pasteurisé ?

Tous nos produits, fromages et yaourts, sont fabriqués à partir de lait pasteurisé.

Les produits Soignon apportent-ils des protéines ?

Tous nos produits Soignon sont fabriqués à base de lait qui lui-même est composé de protéines.

Pour en savoir plus sur l’apport en protéines de nos produits, n’hésitez pas à consulter le tableau des valeurs nutritionnelles qui se trouve sur les pages descriptives de chacun de nos produits

Y a-t-il des allergènes dans vos produits ?

Nos produits contiennent des allergènes qui figurent en caractères gras dans la liste des ingrédients.

Le principal allergène de nos produits est le lait mais d’autres allergènes comme le blé peuvent également entrer dans la composition de ces derniers.

Qu’est-ce que la présure ? Qu’est-ce que le coagulant ?

La présure, ou coagulant, est l’ingrédient nécessaire à la fabrication du fromage puisqu’il permet de faire passer le lait de l’état liquide à l’état solide. Tous nos fromages sont fabriqués à l’aide de coagulants microbiens, à l’exception de certains produits qui sont fabriqués à l’aide de présure animale :

- Nos fromages blancs ;

- Le Chabichou du Poitou AOP 150g ;

- La buche Saint Vincent 150g.

Pour information :

- Les coagulants microbiens conviennent à un régime végétarien ;

- Il n’y a pas de présure ou coagulants dans nos yaourts.

Vos produits contiennent-ils du gluten ?

Il faut savoir que le lait ne contient pas de gluten (protéines issues des céréales). La plupart de nos produits ne contiennent donc pas de gluten.

Si un produit contient du gluten, le terme « gluten » ou l’ingrédient allergène (ex : le blé) figure sur l’emballage en caractères gras dans la liste des ingrédients du produit en question.

C’est par exemple le cas de nos produits élaborés avec d'autres produit que le lait , comme par exemple les chèvres chauds panés ou nos bûchettes panées Chèvre et Apéro dont la chapelure contient de la farine de blé.

Où trouver les produits Soignon ?

Pour trouver les produits Soignon à proximité de chez vous, vous pouvez consulter la rubrique "Où trouver ce produit ?" se trouvant sur les différentes fiches produits Soignon

Je suis allergique aux protéines de lait de vache, est-ce que je peux malgré tout consommer vos produits Soignon ?

Nos produits sont fabriqués avec 100% de lait de chèvre, sauf le fromage Mi-chèvre 180g qui est composé à 50% de lait de vache. Si vous êtes allergique aux protéines de lait de vache, sachez que même si dans certains cas le lait de chèvre est mieux toléré par certaines personnes allergiques aux protéines de lait de vache, d'autres sont allergiques à la fois aux protéines de lait de vache ET de chèvre (des cas d'allergies croisées lait de vache/lait de chèvre ont été détectés depuis de nombreuses années). De plus, il a également été décrit des allergies au lait de chèvre qui se sont déclenchées brutalement. C’est pourquoi, en cas de doute et pour éviter tout risque de réaction, nous vous recommandons de consulter votre médecin. Il pourra également vous accompagner dans votre diversification en produits lactés.

Pour en savoir plus, consultez nos articles : l'intolérance au lactose : à chacun sa dose ! ou est-ce que je peux continuer à consommer des produits laitiers en étant intolérant(e) au lactose ?

Est-ce que les yaourts nature Soignon contiennent du sucre ?

Les yaourts nature Soignon ne contiennent que le sucre naturellement présent dans le lait, à savoir le lactose.

Les produits Soignon sont-ils compatibles avec un régime végétarien ?

Tous nos fromages sont fabriqués à l’aide de coagulants microbiens, à l’exception de certains produits qui sont fabriqués à l’aide de présure animale :

- Nos fromages blancs ;

- Le Chabichou du Poitou AOP 150g ;

- La buche Saint Vincent 150g.

Les produits fabriqués avec les coagulants microbiens conviennent donc à un régime végétarien (sauf ceux contenant de la viande, comme par exemple « Les buchettes apéro chèvre et Speck »).

Pour en savoir plus, consultez notre article : je suis au régime, je bannis les produits laitiers ? 

Les produits au lait de chèvre conviennent-ils aux enfants ?

OUI, mais seulement à partir d’un certain âge.

Les yaourts et fromages blancs à base de lait de vache ou de chèvre, peuvent être proposés à partir de 6 mois de manière spontanée.

Entre 8 mois et 1 an, on commence à donner progressivement un peu de fromage. Cependant, jusqu’à 18 mois, les produits laitiers « destinés aux enfants en bas âge » doivent être privilégiés car ils sont plus adaptés à leurs besoins. Au-delà de 18 mois, les produits à base de lait de chèvre ont leur place dans l’alimentation des enfants pour les éveiller à une large palette de goûts et atteindre la recommandation de 3 apports lactés par jour.

Alterner les types de produits laitiers permet d’obtenir un bon compromis en termes d’apports en calcium, sel et matières grasses.

Comment pouvez-vous être sûrs que vos 600 éleveurs s'occupent bien de leurs chèvres ?

Nos 600 éleveurs ont choisi d'être adhérents d'une coopérative et c'est déjà un engagement en soi ! 100 % de nos éleveurs s’engagent à respecter le Code Mutuel Caprin, la référence en termes de règles et de bonnes pratiques dans la profession.

Chez Soignon, nous cherchons à progresser en permanence en accompagnant nos éleveurs, en les conseillant et en favorisant le partage des meilleures expériences…

Chaque élevage fait l’objet d’un suivi régulier assuré par les techniciens de la coopérative, et comme pour de nombreuses professions, également de contrôles réalisés par l’administration (par exemple, par la DDPP-Direction Départementale de la Protection des Populations).

Les produits au lait de chèvre conviennent-ils aux personnes qui ont du cholestérol ?

OUI, les personnes qui ont du cholestérol peuvent maintenir une consommation raisonnée de produits laitiers soit 2 portions par jour, qu’ils soient à base de lait de vache ou de chèvre.

Pour rappel, le taux de cholestérol dans le sang trop élevé (hypercholestérolémie) est un facteur majeur de risque cardiovasculaire. Bien que les fromages contiennent des acides gras saturés, souvent mis en cause dans l’augmentation du cholestérol, des études récentes montrent qu’ils ne doivent pas pour autant être diabolisés.

Au contraire, leurs acides gras saturés auraient un effet plutôt positif sur le cholestérol sanguin (dans le cadre d’une consommation raisonnée) (Source : Lecerf JM, Legrand P, 2015. Feeney EL et al, 2018).

A noter également, les aliments riches en fibres permettent de réduire l’absorption du cholestérol. Pensez à associer vos fromages au lait de chèvre avec des pains de type « complets » ou aux noix / noisettes !

Pour en savoir plus, consultez notre article : je suis au régime, je banis les produits laitiers ? 

Lorsqu’on digère mal les produits laitiers, peut-on consommer les produits au lait de chèvre ?

Plusieurs hypothèses scientifiques soutiennent l’idée que le lait de chèvre serait plus digeste que le lait de vache : Un peu moins de lactose, protéines en proportions différentes entre lait de vache et de chèvre, globules gras du lait de chèvre plus petits et avec une composition en acides gras différente…

L’intolérance au lactose est un problème de digestion du sucre naturel du lait, le lactose.

Dans la majorité des cas, l’intolérance au lactose est liée à l’absorption d’une grosse quantité de lactose sous forme de liquide (Ex : une tasse de lait). Mais certaines personnes peuvent avoir des symptômes après la consommation de fromage ou de yaourts, qui en contiennent pourtant bien moins que le lait ou sous une forme prédigérée. Bien qu’aucune étude médicale n’ait été menée à ce jour pour prouver que les produits à base de lait de chèvre seraient plus digestes que ceux à base de lait de vache, une sensation de meilleure digestion est souvent ressentie.

Pour en savoir plus, consultez nos articles : l'intolérance au lactose : à chacun sa dose ! ou est-ce que je peux continuer à consommer des produits laitiers en étant intolérant(e) au lactose ?

Vous n’avez pas trouvé
 de réponse à votre question ?

Vous n’avez pas trouvé
 de réponse à votre question ?

Contactez nous